À la une

Semaine 35 – Sur les routes du Mexique

Dimanche 24 et lundi 25 février 2019

Réveil brutal, la toile de l’auvent est en train de partir au vent.

a.jpg

Le golfe est déchaîné, il doit être mécontent que nous partons aujourd’hui pour une autre destination. Cinq heures et il fait toujours nuit. Nous devons rouler l’auvent pour ne pas le perdre. Pas facile de retourner se coucher par la suite. La journée sera longue.

Notre prochaine destination Catemaco à 150 kilomètres.

b.jpg

La route pour nous y rendre longe la côte du golfe du Mexique, mais nous ne pouvons en profiter, car le temps est brumeux.

c.jpg

Arrivés à Catemaco, nous avons trouvé un RV Park dans la ville. Parfait pour visiter l’endroit.

d.jpg

Du moment que nous quittons la côte, la température devient plus agréable surtout pour dormir la nuit. Beaucoup moins d’humidité et la température est aux alentours de 15° Celsius. Après un déjeuner copieux, œufs et bacons, nous partons à la découverte de cette ville mystique.

La ville de Catemaco est située sur le bord d’un des plus beaux lacs du Mexique sur le territoire des anciens Olmèques.

e.jpg

La région est reconnue comme la terre des sorciers. De plus, le premier vendredi du mois de mars de chaque année, les sorciers de tout le Mexique reviennent renouveler leur pacte avec le malin lors de cérémonies occultes.

Nous voilà partis à la découverte de cette ville. Nous empruntons le Malecon et par le fait même plein de vendeurs de tours de lancha nous sollicitent pour nous faire faire le tour du lac Catemaco.

f.jpg

Plus nous avançons sur le Malecon, plus le prix descend et nous finissons par nous laisser convaincre.

Ce qui est triste avec les tours organisés, c’est que tu te fais organiser !!! Il nous propose une dizaine de sites à visiter dont quelques-uns essaient de nous vendre d’autres forfaits, des massages, des excursions en forêt, etc. Des trappes à touristes, mais bon c’est leur gagne-pain. Mon espagnol doit commencer à être bon, car il a compris que nous ne voulons pas nous faire achaler par ça. Il nous mentionne les endroits, mais il continue son chemin.

Il mentionne que certaines scènes du film Apocalypse, mettant en vedette Mel Gibson, ont été tournées ici.

g.jpg

Nous voyons plusieurs types d’oiseaux dont des canards et des cormorans du Canada qui immigrent ici durant l’hiver.

h.jpg

Nous avons aperçu un crocodile d’environ quatre mètres de long, mais il s’est caché avant que je puisse le photographier.

Il nous fait visiter deux îles où des singes sont gardés dans le but de se reproduire. Ils ne sont quand même pas trop sauvages et nous pouvons les approcher un peu. Sur la première île, il y a une dizaine de singes macaques.

i.jpg

Nous approchons assez près de l’île qu’un d’entre eux monte dans la lancha pour venir chercher des morceaux d’orange.

Sur la deuxième île, il y a une quinzaine de singes araignées. Eux, il ne les laisse pas monter à bord.

j.jpg

Nous nous approchons et je leur lance des morceaux d’orange. C’est impressionnant de les voir d’aussi près. Après deux heures de promenade sur le lac à nous raconter l’histoire de la région et à nous faire découvrir plein d’endroits, nous retournons en ville.

k.jpg

Nous terminons notre balade dans les rues à se promener entre les marchands.

l.jpg

 

Mardi 26 février 2019

Nous partons de bonne heure, car les endroits pour camper jusqu’à Mexico City sont assez rares. Nous avons trouvé sur l’application iOverlander un parc aquatique à Tehuacan à 365 kilomètres. Nous nous servons pour nous y rendre de Google Map, qui comme à l’habitude tente de nous faire faire moins de kilomètres, mais ne se soucie guère de la condition de la route à emprunter.

En quittant Catemaco, nous nous dirigeons vers l’ouest pour rejoindre l’autoroute. Comme nous avons beaucoup de kilomètres à faire, vaut mieux utiliser l’autoroute. Mais ce que nous ne savions pas et probablement Google Map non plus, c’est que rendu au village où nous étions censés atteindre l’autoroute, la route est fermée. Nous nous renseignons auprès des locaux et ils nous disent que pour rejoindre l’autoroute nous devons retourner à Catemaco, c’est à plus de 30 minutes de route.

m.jpg

Nous décidons de rejoindre la route 179 par les routes de campagnes ce qui veut dire en terre.

n.jpg

Nous roulons pendant plus d’une heure à travers les champs de canne à sucre à croiser les camions qui transportent la canne vers l’usine de transformation. Nous sommes assez entourés par la canne que l’air sent le sucre. C’est mieux que les animaux morts ou le feu.

Finalement, nous réussissons à rejoindre l’autoroute même si nous avons douté pendant un moment que nous y arriverions. La carte ne montrait plus de route, il y avait seulement la rivière.

o.jpg

Nous arrêtons à Cordoba première grande ville depuis notre départ, comme ça fait plus de cinq heures que nous roulons, nous tentons de trouver un endroit ici. Mais sans succès !!! Nous avons abouti dans un cul-de-sac avec des locaux qui buvaient de la bière en espérant améliorer leur sort.

p.jpg

Ils nous ont dit qu’il y avait un camping, mais nous devions laisser la Luna y Sol ici et nous y rendre à pied. Ça ne nous tente pas de la laisser avec eux toute une nuit. Maintenant, il faut virer de bord, pas facile !!! Après plusieurs manœuvres, c’est réussi.

Nous décidons de continuer la route jusqu’à Tehuacan même si nous avons encore une heure et demie à rouler.

q.jpg

Pour y arriver, nous devons traverser le Parque National Cañon del Rio Blanco et ses sommets.

r.jpg

La route monte avec des virages en épingle assez serrés que nous changeons de côté de route dans les virages intérieurs. Nous avons des paysages magnifiques.

s.jpg

Ce côté-ci le paysage devient désertique, plus nous avançons, moins il y a de végétation.

 

Mercredi 27 février 2019

t.jpg

Il nous reste encore près de 150 kilomètres pour arriver à la ville de Puebla. Nous quittons Tehuacan tôt, cela nous donne plus de temps pour entrer dans les villes en route. Sinon, nous ne faisons que les contourner.

u.jpg

Les villes dans ce coin de pays ressemblent aux villes que nous avons vues dans les westerns. Des rues droites avec les accotements en sable blanc et des rangers de commerces sans espace entre eux.

v.jpg

Plus nous approchons de Mexico City, plus les villes deviennent grandes avec le trafic qui vient avec. Nous avons trouvé un endroit pour camper en banlieue de la Puebla à San Pedro Cholula.

w.jpg

En arrivant, nous apercevons beaucoup de voyageurs qui avaient eux aussi trouvé ce site.

 

Jeudi 28 février, vendredi 1er et samedi 2 mars 2019

Nous constatons qu’il y a beaucoup à voir ici, donc nous décidons de rester jusqu’à dimanche pour en profiter pour nous reposer et visiter les lieux.

x.jpg

Cholula est une ville de l’état du Puebla au Mexique. Elle est située à 2135 mètres au-dessus du niveau de la mer au pied du volcan Popocatepetl.

y.jpg

Ce volcan est en surveillance constante, car il est encore en activité. Cette ville est reconnue pour sa Grande Pyramide et ses nombreuses églises, près de 70.

Nous partons à la découverte de la Grande Pyramide de Cholula.

z.jpg

Les rues sont superbes et l’architecture aussi. Comme toutes les villes touristiques, tout est propre et il n’y a pas de poubelles qui trainent partout.

za.jpg

zb.jpg

Nous voilà enfin à la Grande Pyramide. Nous nous rendons sur la côte pour admirer le paysage magnifique de la ville.

zc.jpg

Une autre journée, nous en profitons pour faire un tour en bus pour voir plus de choses. Comme il y a beaucoup d’églises, nous en visitons quelques-unes. La guide nous fait remarquer les différentes influences dans les architectures des églises.

zd.jpg

Certaines ont été construites par les Espagnoles et d’autres par les gens d’origine Maya. Elle nous fait remarquer la différence dans les couleurs.

ze.jpg

Les Espagnoles sont dans les couleurs froides, le bleu, le vert, le blanc et les Mayas sont de couleurs chaudes, le jaune, le rouge, l’orange, bien souvent en se référant à la couleur des différents fruits.

Nous aurions pu y rester encore, car il y a tant à faire et à découvrir,

zf.jpg

plein de bistros, de restaurants,

zg.jpg

de cafés. Vraiment un bel endroit à visiter.

Bonne semaine.

 


Vous êtes plus du type visuel? Nous avons créé une carte pour montrer notre chemin parcouru depuis le départ. Allez y jeter un coup d’œil!


Ne manquez rien de nos aventures!

Cliquez ici pour recevoir nos articles dès qu’ils sont écrits!


 

Catégories :À la une, Mexique

1 réponse »

  1. C’est toujours un réel plaisir de vous suivre, merci de partager vos magnifiques photos et votre grande générosité d’écrire et de nous faire vivre votre voyage.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s