À la une

Semaine 33 – Des paysages à couper le souffle!

Dimanche 10 février 2019

Après une bonne nuit de sommeil à la chaleur, nous partons à la découverte de ce charmant village Puerto Arista. Puerto Arista est un petit village touristique situé au nord du Chiapas au Mexique dans la municipalité de Tonalá sur la côte du Pacifique.

a.jpg

Originalement, c’était un port d’où son appellation Puerto, mais au XXe siècle ce fût le tourisme qui prit le dessus étant donné qu’il n’y avait pas de port pour recevoir les cargos.

b.jpg

Nous marchons presque trois kilomètres sur la plage à perte de vue avant de nous installer à un magnifique restaurant pour dîner.

c.jpg

Nous retournons au camping par la rue principale qui nous donne l’impression de vouloir se faire belle malgré qu’il y ait encore beaucoup de ruines du passage de tempêtes, nous pensons !!!

À notre retour, nous demandons à Jose, notre hôte sur le camping, si nous pouvons laver la Luna y Sol. Elle en a vraiment besoin.

d.jpg

Ce que nous faisons le reste de la journée que nous finissons avec un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique probablement le dernier de notre voyage. Nous nous dirigeons maintenant vers les Caraïbes en direction de nord.

e.jpg

f.jpg

 

Lundi 11 et mardi 12 février 2019

Retour dans les montagnes aujourd’hui, nous prenons la route pour Tuxtla Gutiérrez à 165 kilomètres. Sur l’application iOverlander, nous trouvons un hôtel La Hacienda en plein centre-ville avec, en plus, des douches à l’eau chaude.

g.jpg

Nous roulons sur l’autoroute payante et le paysage est magnifique.

h.jpg

De plus, nous croisons une douane sur cette autoroute. Nous pensions que c’était un contrôle comme tant d’autres et non, nous devons passer la Luna y Sol sous le scanner.

i.jpg

Pour éviter les montées trop abruptes, des tunnels sont creusés dans les montagnes.

j.jpg

À notre arrivée, nous nous dirigeons vers un endroit où nous pourrons acheter une carte SIM et un forfait cellulaire. Comme nous sommes en ville, nous avons le choix pour les fournisseurs, il nous reste juste à trouver le plus avantageux pour nous.

Mardi après un bon déjeuner, nous partons à la découverte du Centro Historico de la ville de Tuxtla Gutiérrez. Tuxtla Gutiérrez, avec plus d’un demi-million d’habitants, est la plus grande ville de l’état du Chiapas et la capitale.

k.jpg

Nous sillonnons les rues sur plusieurs kilomètres pour y découvrir un centre-ville grouillant avec des magasins pour tous les budgets.

l.jpg

m.jpg

Comme tous les centres-villes, nous trouvons autour du parc Central une magnifique cathédrale.

Depuis que nous sommes revenus au Mexique, nous rencontrons de plus en plus de voyageurs dans les endroits où nous dormons.

n.jpg

Deux campeurs allemands sont arrivés après nous.

 

Mercredi 13 et jeudi 14 février 2019

Comme la distance entre Tuxtla Gutiérrez et San Cristobal de las Casas n’est que d’un peu plus de 50 kilomètres, nous faisons un détour par le Cañon del Sumidero. Cet endroit est spectaculaire avec les cinq miradors pour observer le canyon sous plusieurs angles. Pour nous rendre au dernier, nous avons 20 kilomètres à faire avec des vues à couper le souffle sur la ville de Tuxtla.

o.jpg

p.jpg

q.jpg

r.jpg

s.jpg

Après être descendus du Parque, nous prenons la route pour San Cristobal de las Casas. Une autre route payante, donc bien entretenue, sans nid de poule et les fameux «TOPE».

t.jpg

Mais cette route monte jusqu’à la ville, plus de 40 kilomètres de montée, nous avons même traversé les nuages. Plus nous montons plus il fait froid.

u.jpg

À notre arrivés à San Cristobal de las Casas, il tombe une bruine et la température est de 15° Celsius. Ça fait changement des 40° de la fin de semaine dernière.

Après une nuit fraîche et un réveil à 7°, nous avons de la difficulté à nous réchauffer ce matin, car la Luna y Sol est à l’ombre. Au moins ce matin, la pluie a cessé. Nous lisons une partie de l’avant-midi à l’intérieur avant de partir découvrir cette charmante ville historique.

v.jpg

San Cristobal de Las Casas est une ville du Chiapas qui fût l’une des premières construites sur le continent d’Amérique en 1528. Elle fut la capitale de la province du Chiapas. Une guerre de pouvoir avec Tuxtla Gutiérrez, il y a eu quatre changements de ville avant que le gouverneur en 1892 proclame Tuxtla Gutiérrez comme la capitale.

w.jpg

Les rues de cette magnifique ville ont gardé leur cachet de l’époque coloniale et plusieurs rénovations sont entreprises. Faute de ne pas avoir gagné le statut de la capitale du Chiapas,

x.jpg

San Cristobal de Las Casas est considéré par beaucoup comme capitale culturelle du Chiapas.

Bonne Saint-Valentin. Comme pour toutes les fêtes, les latinos sont assez démonstratifs. Nous nous sommes endormis ce soir au son des fanfares et des pétards qui n’arrêtaient de sauter partout dans la ville.

 

Vendredi 15 février 2019

Un autre matin «Hace frio» !!! Nous partons tôt pour les Cascadas Agua Azul qui sont à 160 kilomètres de notre point de départ. Comme nous traversons les «Montañas del Norte de Chiapas» nous ne roulerons pas rapidement. En arrêtant au poste d’essence pour faire le plein, je demande au garçon si la route est belle pour nous y rendre, il me dit oui, mais beaucoup de «TOPES».

Nous voilà partis pour les Cascadas Agua Azul. Sur notre route, nous avons croisé un joli village qui avait comme économie principale le sciage du bois vous allez comprendre avec cette photo.

y.jpg

Deux nouvelles expériences pour nous aujourd’hui, première fois que nous nous faisons arrêter par des locaux déguisés et qui se mettent à danser autour du véhicule tout en nous demandant de l’argent. Nous leur disons que nous n’avons pas de changes. Ils finissent par nous laisser passer. C’est un peu stressant, car on ne sait jamais ce qu’ils vont faire. Et nous croisons aussi sur notre route des enfants avec des cordes qu’ils tendent à travers la route pour nous obliger à arrêter et nous vendre toutes sortes de choses, des bananes, de l’eau de coco, des mangues, etc. Nous n’arrêtons pas, car ils sont des dizaines à se mettre autour du véhicule, ensuite il est difficile de partir sans acheter. Mais le plus dangereux de ce jeu, c’est que certains des enfants entourent la corde autour de son poignet. Donc, si vous n’arrêtez pas, vous pouvez lui arracher la main. Par chance, ça ne nous est pas arrivé.

z.jpg

Après des milliers de «TOPES», nous arrivons à Cascadas Agua Azul. Nous pouvons dormir sur le stationnement du site pour le même prix du passage pour la visite. Nous pensons toujours avoir vu la chose la plus belle chaque fois que nous découvrons de nouveaux sites, mais là c’est à couper le souffle.

za.jpg

zb.jpg

Il y a plusieurs dizaines de cascades d’eau d’un bleu azur époustouflant. Et en plus, nous pouvons nous baigner dans les bassins au bas des cascades un peu partout sur la rivière. C’est environ un kilomètre de cascades qui sont suivies par un trottoir en pavé. À voir si vous venez au Chiapas. Nous avons mis une vidéo sur notre page Facebook.

 

Samedi 16 février 2019

Avant de partir des Cascadas Agua Azul, nous retournons une dernière fois admirer ce spectacle grandiose.

zc.jpg

Destination Palenque pour une visite à la cité Maya. Nous sommes à 68 kilomètres de notre destination. Sur la route pour nous y rendre nous croisons encore des centaines de «TOPES» et quelques barrages de cordes, mais les personnes sont moins persévérantes qu’hier. Aussitôt qu’elles voient que nous n’arrêtons pas, elles baisent la corde.

zd.jpg

Les routes qui serpentent les «Montaña del Norte», nous offrent des vues superbes. À Palenque, il y a la ville moderne et le parc national des ruines. Après avoir fait quelques emplettes en ville, nous nous dirigeons vers le parc pour y visiter les ruines. Nous avons trouvé un camping basique qui ne coûte presque rien avec des personnes très sympathiques.

Une des personnes qui nous a reçus nous fait signe qu’il y a une famille de singes hurleurs dans l’arbre à l’arrière de la Luna y Sol.

ze.jpg

Nous sommes vraiment ébahis de voir les singes de si près. Ils sont deux femelles, un bébé et un mâle. Ils sont couchés à l’ombre dans l’arbre. Nous les avons regardés presque tout l’après-midi. C’est bizarre de dire que nous sommes dans leur habitat.

Après avoir dîné, nous entendons un autre singe hurler un peu plus loin. En cherchant comme il faut dans les arbres, nous les trouvons à la sortie du camping. Vous pouvez le voir sur notre site Facebook, nous y avons mis une vidéo du hurlement. Nous sommes entourés de deux familles de singes hurleurs. Wow !!! Ça dépasse nos attentes. De plus, nous avons rencontré un charmant Mexicain nommé Jeronimo ou Shel en Maya. Shel est descendant Maya et il nous offre de nous faire visiter la jungle de Palenque. Il nous mentionne que nous verrons des choses que nous ne verrons pas sur le site archéologique. Il nous a convaincus, nous irons découvrir la jungle demain matin.

Bonne semaine.

 


Vous êtes plus du type visuel? Nous avons créé une carte pour montrer notre chemin parcouru depuis le départ. Allez y jeter un coup d’œil!


Ne manquez rien de nos aventures!

Cliquez ici pour recevoir nos articles dès qu’ils sont écrits!


 

Catégories :À la une

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s