Guatemala

Semaine 18 – Festivités entre amis

Dimanche 28 octobre 2018

Aujourd’hui, nous retournons vers Antigua. Comme nous avons décidé de rester jusqu’au 1er novembre pour assister à la fête de la Toussaint, nous passerons la semaine à la Cabana Suiza. Lundi passé nous sommes passés assez rapidement à Antigua et c’est pour cette raison que nous y allons de nouveau.

La ville d’Antigua fut fondée par les Espagnols en 1543. Elle est la capitale du Guatemala jusqu’en 1773 où elle a été ensevelie sous les décombres du tremblement de terre. Ayant été trop souvent victime de séismes, le gouvernement espagnol décide de déménager la capitale vers une autre ville. La ville d’Antigua est inscrite depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

a.jpg

Nous partons à la recherche des vestiges qui font foi du passé de cette magnifique ville. Mais la marche nous creuse l’appétit et nous en profitons pour visiter une panaderia pour y déguster un gâteau aux carottes délicieux et un café cappuccino.

b.jpg

Sur l’artère principale, nous croisons un immense marché public où vous pouvez trouver de tout. Du poulet frit avec des frites au DVD en passant par des sous-vêtements. Vraiment tout !!!

c.jpg

d.jpg

Nous poursuivons notre route vers la Luna y Sol pour retourner à la Cabana Suiza.

À notre arrivée le stationnement est plein. Je demande au gardien c’est quoi la fête qu’il y a un dimanche après-midi et il me répond un mariage. Encore un mariage, il y avait un hier qui s’est terminé à 2 heures du matin. Nous espérons que ça finisse plus de bonne heure aujourd’hui.

Quelques minutes plus tard, nous entendons un hélicoptère approché. Nous le voyons atterrir près de l’endroit où nous sommes stationnés.

e.jpg

Ce restaurant reçoit des personnes importantes du Guatemala.

Lundi 29 octobre 2018

Journée de farniente, on ne fait rien. L’endroit où nous sommes devient de plus en plus occupé. Nous sommes maintenant avec une famille de Français qui voyage à temps plein depuis deux ans, un couple de l’île de la Réunion qui sont sur la route depuis quatre ans, un trio d’allemand à qui nous n’avons pas parlé, car on sent un malaise probablement à cause de la langue et nous.

f.jpg

Le couple de l’île de la Réunion nous ressemble un peu, car ils ont tout vendu, la maison, les meubles, autos, etc., pour s’acheter un camion transformé en maison et voyager.

g.jpg

Ils arrivent de l’Amérique du Sud pour remonter vers le Canada d’ici deux ans. Nous nous demandons où était l’île de la Réunion. Après une recherche sur Google nous avons découvert qu’ils habitent un paradis qui est situé dans l’océan Indien à l’est du Madagascar. Nous avions déjà entendu parler de cet endroit, mais nous n’avions jamais vu l’intérêt d’aller voir où c’était.

 

Mardi 30 octobre 2018

Ce matin, nous partons en éclaireur dans le but de nous trouver une place pour la fête de la Toussaint. Ce qui spécial lors de cette fête, c’est qu’ils font s’envoler des cerfs-volants géants. Certains, semblerait-il, peuvent avoir des poids allant jusqu’à mille kilogrammes. Ces cerfs-volants géants transportent les âmes des personnes décédées, c’est pour cela que les cérémonies se tiennent dans un cimetière. Il y a deux villes près d’où nous sommes qui pratiquent ce rituel, Santiago de Sacatépequez et Sumpago. Nous décidons de nous rendre à Sumpago, car c’est plus facile d’accès.

h.jpg

Arrivée au centre-ville nous trouvons un stationnement et nous allons nous informer si nous pouvons réserver un place de mercredi à vendredi. Nous avons beaucoup de difficulté à nous faire comprendre. Moise, c’est le garçon qui est au stationnement, ne comprend pas que nous voulons réserver pour demain. Lui, il pense que nous restons là jusqu’à vendredi. J’ai beau lui expliquer que nous reviendrons demain, il ne comprend rien. Je lui demande si je dois payer d’avance pour qu’il réserve ma place et il me dit que oui. Je le paye et lui demande un reçu et il dit que son père n’est pas là, mais qu’il va se souvenir de moi demain. Nous verrons bien.

 

Mercredi 31 octobre 2018

Départ pour Sumpango après le déjeuner. Il y a toujours le doute qui plane, étant donné que nous avons payé et que nous n’avons pas de reçu. Nos amis nous rassurent en nous disant qu’eux aussi ont dû payer à l’avance pour la même place. À notre arrivée à Sumpango, nous nous dirigeons vers le stationnement. Aujourd’hui c’est le père qui nous reçoit. Son fils lui avait parlé de nous et le père me demande à quel prix il m’avait fait ça. Je lui dis 150 quetzales et il me dit qu’étant donné que je reste deux jours et que je prends la place de deux avec mon véhicule ça sera 200 quetzales. C’est bon, il est conséquent dans les prix, c’est ce qui a chargé à nos amis.

Nous nous installons, nous dînons, nos amis arrivent, nous prenons un café et nous partons pour explorer la ville avant la cohue du lendemain. En partant du stationnement, nous apercevons dans la salle municipale une équipe qui est en train de finaliser leur cerf-volant, il fait plus de vingt mètres de haut et ils travaillent dessus depuis plus de trois mois. Une feuille de soie est déposée par où le dessin est dessiné à main levée et par la suite, ils découpent du papier de soie de couleur pour reproduire le tracé.

i.jpg

Dans les rues, il y a plein de kiosques de toute sorte en passant des fleurs, de la nourriture, des vêtements, des étals de fruits et légumes et des vendeurs de gugusses pour cellulaire. Toute la ville est en fête, car le 1er novembre c’est la Toussaint et ici nous célébrons les morts. Le cimetière est rempli de gens qui nettoient, peinturent, balaient et décorent avec des fleurs les tombes des personnes qui sont décédées.

j.jpg

C’est vraiment émouvant la relation qu’ils ont avec les morts. Des familles entières sont rassemblées alentour du tombeau et nous supposons que les anciens parlent de ces personnes au plus jeune qui ne les ont pas connu.

Nous continuons vers le terrain où se déroulera demain la compétition des cerfs-volants géants. Là les équipes sont à pied d’œuvre pour monter les endroits où seront exposés les cerfs-volants.

k.jpg

Nous finissons la soirée en buvant un coup avec nos amis.

 

Jeudi 1er novembre 2018

Le stationnement commence à se remplir très tôt. Dès cinq heures les voitures arrivent et ça nous réveille. À la sortie de la Luna y Sol nous apercevons deux volcans dont un qui fume encore soit le volcan de Fuego et l’autre à droite le volcan de Acatenango.

l.jpg

Nous déjeunons tôt et nous partirons de bonne heure pour admirer ces chefs-d’œuvre fabriquer à la main. Nous partons tous les quatre vers le site de la compétition. En route nous entrons au cimetière pour constater les décorations qui avaient été faites depuis hier.

m.jpg

En avant-midi c’est la compétition des jeunes. Les cerfs-volants vont jusqu’à un mètre de grand et les jeunes doivent réussir à les faire voler.

n.jpg

C’est merveilleux le travail qui a été fait et qui parfois malheureusement se détruit, car il se fracasse par terre en tombant. Mais plusieurs réussissent à le faire voler.

En après-midi c’est la compétition des cerfs-volants géants. Chaque équipe doit faire lever leur cerf-volant et le maintenir dans le ciel.

o.jpg

p.jpg

q.jpg

r.jpg

La grandeur de ceux-ci part à deux mètres jusqu’à sept mètres, mais aucun des cerfs-volants de sept mètres n’ont réussi à monter soit ils se fracassaient par terre ou toute l’ossature de bambou cassait.

Pour ce qui est des cerfs-volants de plus de sept mètres, ils sont exposés tout au fond du terrain et nous pouvons les admirer et surtout voir le travail qui a été fait pour réaliser ces chefs d’œuvres.

s.jpg

t.jpg

u.jpg

 

Vendredi 2 novembre 2018

Nous retournons vers la Cabana Suiza où nous pourrons prendre une douche avant de repartir vers l’océan Pacifique. Une autre journée à ne rien faire à part quelque petit entretien sur la Luna y Sol.

Pour souper, nos amis de la Réunion nous invitent à souper avec la famille Coste. Ils nous ont préparé un succulent plat. Nous nous sommes réunis pour le souper chez les Coste, car la pluie a commencé à tomber en fin d’après-midi. Nous avons bien ri et je peux vous dire que ça fait du bien au moral. En se rendant aux toilettes après le souper, le chien des propriétaires du terrain où nous dormons nous a surpris en sautant sur Nathalie et comme nous ne nous méfions pas elle est tombée sur la tête. À l’instant les gardes de sécurité sont venus le tasser. Nathalie a mal à la tête, mais nous nous couchons.

 

Samedi 3 novembre 2018

Ce matin en nous levant, Nathalie ne va pas bien. Elle est étourdie et a des nausées. Nous décidons pour nous rassurer d’aller consulter. Nous nous rendons dans un hôpital de Guatemala City. C’est un hôpital privé et je peux vous dire qu’ici il n’y a aucune attente. Nous sommes pris en charge dès notre arrivée. Une infirmière nous emmène dans une salle et elle prend les signes vitaux. Quelques minutes plus tard, une autre infirmière vient nous voir et nous demande de raconter ce qui s’est passé. Elle envoie Nathalie passer un Rayon X. Par le suite, un médecin passe pour nous faire part des résultats et nous dit que sur les images tout est correct, il n’y a rien d’anormal. Nous nous demandons pourquoi les étourdissements et les nausées persistent. Il nous propose de passer une tomographie (Scanner). Nous acceptons pour être rassurés. Environ une heure plus tard, le médecin revient en nous disant qu’il n’y a rien d’anormal et donne une prescription à Nathalie d’antidouleur et de pilules contre la nausée. De plus, il nous dit rester en repos pour 48 heures et que si après ça ne va pas mieux, il nous a donné le nom et le numéro de téléphone d’un neurologue à Guatemala City. Tout ça en moins de trois heures et le personnel est très gentil et attentionné.

Ces choses-là font partie du voyage et auraient pu nous arriver même si nous étions restés chez nous. Nous continuons notre route vers le Salvador en faisant de courtes distances chaque jour pour ne pas nous fatiguer.

Continuez à nous suivre ça nous donne l’énergie pour continuer malgré les pépins que nous rencontrons.

Bonne semaine.

 


Vous êtes plus du type visuel? Nous avons créé une carte pour montrer notre chemin parcouru depuis le départ. Allez y jeter un coup d’œil!


Ne manquez rien de nos aventures!

Cliquez ici pour recevoir nos articles dès qu’ils sont écrits!


 

Catégories :Guatemala

5 réponses »

  1. Espérant que Nathalie va récupérer de cette aventure. je vous souhaite que du bon pour cette semaine
    En vous remercient pour les photos et profiter de vos belles rencontres d’amis.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir
    Wow les cerfs volants sont magnifiques
    Au canada la toussaint est bcp moins fêté que les autres pays
    Ici au Panama c’est la visite dans les cimetières avec bcp de fleurs
    C’est très touchant
    J’espère que votre épouse Nathalie va mieux
    Bonne route
    Julie 🐾🐾🐾

    Aimé par 1 personne

  3. De très belle photos de voir tous tous les paysages et les cerfs volant fait à la main.Rencontrer des personnes qui vivent la même choses que vous doit être très intéressant et valorisant. Espérant que Nathalie va mieux et soyez prudent Pierre

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s