Mexique

Semaine 11 – Passage à l’est

Dimanche 9 septembre 2018

Ce matin, après le déjeuner et la rédaction de la semaine 10, nous partons pour l’exploration de la ville de Oaxaca de Juarez.

a.jpg

En sillonnant les rues de la ville, nous nous apercevons que comparativement à d’autres grandes villes comme Acapulco, ici c’est vraiment propre et beau.

b.jpg

Les rues du centro sont très jolies. L’influence espagnol est omniprésente avec les portes des bâtiments en bois massif et des garnitures en acier.

c.jpg

Les fenêtres et les balcons sont protégés de balustrades en fer forgé et les maisons sont de toutes les couleurs.

d.jpg

Nous marchons plus de 16 kilomètres dans les rues de cette magnifique ville.

Nathalie en après-midi décide de se faire couper les cheveux. Nous voilà à la recherche d’un salon de coiffure. Lorsque nous en trouvons un et qu’elle s’assoit sur la chaise, il y a une hésitation dans son visage, elle n’est vraiment pas sûr. Le résultat final est très beau.

e.jpg

Ensuite, nous nous trouvons un endroit pour prendre l’apéro et le souper.

f.jpg

Nous sommes en plein centre-ville et il y a beaucoup d’activité. Des amuseurs publics,

g.jpg

des groupes de musiciens, des fanfares, des vendeurs de toutes sortes de choses et des gens. Je demande au serveur si c’est comme ça à tous les dimanches et il me répond que oui.

h.jpg

C’est la fiesta dans la ville !!!

Après une journée bien remplie, nous retournons à l’hôtel pour un repos bien mérité.

i.jpg

 

Lundi 10 septembre 2018

Nous commençons la journée en allant magasiner pour un chargeur à batterie et un multimètre. Je peux vous dire que ce n’est pas évident de se faire comprendre, mais quand c’est pour vendre les personnes sont plus gentilles. Les vendeurs dans les magasins me parlaient lentement et j’ai réussi à tout acheter ce dont j’avais besoin.

Nous empruntons la route 175 de Oaxaca de Juarez à Tuxtepec. Cette route traverse la sierra de Juarez. Je me demandais c’était quoi la sierra de Juarez. Et bien ça n’a pas été long que je l’ai su. Nous avons traversé les montagnes qui séparent l’ouest de l’est. Chaque fois, je pense que c’est le pire chemin que j’ai fait. Bien non !!!

j.png

Je n’avais jamais monté comme ça avant. J’ai été obligé de mettre la Luna y Sol en mode manuel pour rouler dans ces montées abruptes et je devais utiliser le frein moteur pour ne pas faire surchauffer les freins. Mais le paysage est à couper le souffle et les ravins aussi !!! Nous avons pris plus de 3 heures pour se rendre à San Juan Bautista qui est à environ 160 kilomètres de Oaxaca de Juarez. Les derniers 60 kilomètres jusqu’à Tuxtepec se sont faits sur une route plus plane, ça fait tellement du bien.

k.jpg

Nous ne trouvons pas de camping à Tuxtepec, donc nous optons pour un hôtel pour passer la nuit.

 

Mardi 11 septembre 2018

Aujourd’hui, nous prévoyons faire environ 150 kilomètres pour nous rendre au camping que j’ai trouvé. De plus, nous sommes prêts de bonne heure comme nous n’avons rien à démonter. La route est planche et nous roulons à travers les champs de cannes à sucre. Nous ne rencontrons que ça. Nous quittons l’état du Oaxaca pour arriver dans celui du Veracruz.

l.jpg

Comme on peut voir sur la photo, les routes ne sont pas très larges. Nous croissons de plus en plus de rivières qui semblent gonflées par la crue des eaux, car nous sommes dans la saison des pluies.

m.jpg

Cet état semble plus peuplé, car nous rencontrons des villages et des villes les unes après les autres sur la route.

n.jpg

Arrivés au camping, nous retournons en ville pour faire une épicerie. À notre retour, je branche le chargeur et nous allons vérifier si notre système n’a pas de faille. Le problème des batteries n’est pas encore réglé, mais cette semaine nous devrions en venir à bout.

Très beau camping dans le village de Paso del Ingenio, il y a deux grandes piscines, des glissades, mais, comme d’habitude, tout est fermé comme c’est la saison basse ici. Mais pas tout, car il y a une rivière qui passe sur le terrain où cinq chutes s’y jettent.

o.jpg

Nous terminons la journée avec une bonne bière pour faire passer tous nos pépins. Nous commençons à vivre comme les gens d’ici sans se stresser.

 

Mercredi 12 septembre 2018

En me levant, je vérifie les batteries et la charge a monté. Je suis un peu encouragé, mais pas encore convaincu. Après avoir discuté avec la personne qui m’a vendu le kit de panneau solaire à Drummondville, nous en venons à la conclusion qu’il avait peut-être mal évalué le fait qu’il fait beaucoup plus chaud au Mexique qu’au Québec. Ici le frigo ne s’arrête pas souvent donc il ne laisse pas de chance aux batteries de se recharger. Je lui ai fait part que je m’étais acheté un chargeur et un multimètre. Il me conseil de brancher le chargeur toutes les nuits comme ça je finirai par maintenir les batteries chargées en tout temps. Bien sûr, quand j’aurai l’électricité.

Nous repartons pour une autre bonne journée de route. Nous roulons de l’état du Veracruz à l’état du Tabasco. Nous sillonnons des champs de maïs et de canne à sucre. Il restait encore quelques montagnes à traverser avant d’arriver à notre destination.

p.jpg

q.jpg

Malgré les montagnes et plusieurs traversées de village nous roulons assez bien, mais comme nous sommes au Mexique et qu’il y a toujours des surprises, nous restons pris dans un embouteillage. Contrairement au Québec où c’est en ville que nous restons bloqués, ici c’est au milieu de nul part. Nous avons perdu 1 heure. L’avons-nous vraiment perdu ? Car du temps cette année, on en a en masse !!! Nous avons trouvé une place pour coucher dans le stationnement d’un parc aquatique dans la ville de Villahermosa dans l’état du Tabasco où nous avons l’électricité, l’eau et internet.

r.jpg

 

Jeudi 13 septembre 2018

À notre réveil, nous décidons de quitter étant donné que d’être installé dans un stationnement de parc aquatique, ce n’est pas évident pour se faire à manger et prendre une bière tranquille. Nous avons ciblé un camping sur le bord de la route 180 un peu dépassé la Ciudad del Carmen à Isla Aguada dans l’état du Campeche.

Première fois depuis que nous sommes au Mexique que nous roulons si longtemps sur une autoroute. La Luna y Sol doit être heureuse nous atteignons la vitesse de 110 kilomètres par heure. Wow !!! Comme nous approchons du Golf du Mexique le paysage change et nous revenons avec l’eau. La seule différence avec l’océan Pacifique, c’est qu’ici, le sable est blanc et l’eau d’un bleu azur.

s.jpg

Nous remarquons une différence entre les villages côtiers et ceux dans les champs. Dans les villages côtiers, les habitations sont moins fermées, bien souvent ça ressemble à un palapa.

t.jpg

Tandis que dans les champs, même si c’est souvent basique, il y a quatre murs et un toit. Il doit faire plus froid dans ces régions !!!

En arrivant à la Ciudad del Carmen, nous traversons un pont de plusieurs kilomètres qui nous emmène à la ville qui est assez peuplée.

u.jpg

Nous continuons jusqu’à Isla Aguada, notre destination. Comme toujours, nous sommes seuls dans le camping.

v.jpg

 

Vendredi et samedi 14 et 15 septembre 2018

Pouvons-nous ne rien faire quelque fois ? C’est ce que nous avons décidé pour les deux prochains jours. Nous vous partagerons quelques photos de l’endroit où nous sommes, c’est le plus que nous avons fait, prendre des photos, faire des commissions en ville et laisser le temps passer. Ça fait vraiment du bien.

w.jpg

x.jpg

y.jpg

z.jpg

za.jpg

Juste pour votre information, je crois avoir réglé le problème des batteries. Nous avions mal estimé la consommation de courant pour le frigidaire, car ici, il fonctionne presque toujours. Donc, après avoir chargé les batteries à pleine charge et avoir vérifié si les batteries sont encore bonne (6,7 volts les quatre batteries), je suis très content de ne pas avoir à en acheter d’autres.

Continuez à nous suivre ça nous donne l’énergie pour continuer malgré les pépins que nous rencontrons.

Bonne semaine.

 


Vous êtes plus du type visuel? Nous avons créé une carte pour montrer notre chemin parcouru depuis le départ. Allez y jeter un coup d’œil!


Ne manquez rien de nos aventures!

Cliquez ici pour recevoir nos articles dès qu’ils sont écrits!


 

Catégories :Mexique

4 réponses »

  1. Il m’est très agréable de vous lire enfin, j’ai du temps à tuer à l’aéroport de Nantes après une balade de 18 jours en Bretagne. Nous allons souvent au Mexique mais seulement en formule tout compris à la Riviera Maya. Vous me donnez vraiment envie de partager mon voyage en Europe. 18 jours c’est pas assez! Je devrai apprendre à faire comme vous ! Continuez d’écrire j’adore vous suivre, entre québécois, on se comprend! Bonne route

    J'aime

  2. Bonsoir
    Très plaisant de lire et regarder vos photos
    Gros changement les cheveux de Md Nathalie ce sera plus facile et vite faitttte hiiii
    Bonne route
    Soyez prudent
    Julie Canadienne vie au Panama

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s